Un voyage a la campagne

Hier mon amie Louise m’a invité a un voyage chez elle .

Un déjeuner entre amies.

Un bon film ,

Des partages , des confidences

Une invitation a dormir une nuit dans son domaine qui vibre  des énergies qui font du bien.

Je me suis retrouvé dans un havre de paix .

Des beautés de la nature , arbres fleurs, et des chats et chatons.

Certains sont les chats de la maison.

D’autre sont des chats qui  y reçoivent un accueil  ils sont  peut-être pas   les chats de la maison ,mais jamais  ils ne seront   laissés sans aucun soin , ils ont trouvés en mon amie Louise leur St  François  d’Assise  Certains d’entre eux sont chez elle  en foyer de transition .

En attente de partir vers leur maîtres  d’adoption ..

Bientôt ils seront prêts de quitter leur maman ,

Un jardin qui respire la sérénité.

Des photos souvenirs …

Des caramel, persil perlas,des mistigris ,  Léa, qui me suit partout dans le jardin , elle me laisse m’y promener mais elle me guette , elle se demande bien qui est cette madame une étrangère et  intruse qui envahit son royaume ……

J’ai n’arrive pas a me souvenir de chacun des noms de tous les amis félins ,Lucky , oscar, et  quelques autres. Mais je les revois tous , dans ma mémoire…

Merci Louise de ces deux journées merveilleuses

xxx

Ton amie Jeanne D’arc

A l’écoute

IMG_0677 2J’ai tant besoin de ces moments seule avec toi

Les oreilles de mon  cœur complètement ouvertes a tout ce que tu veux me murmurer.

Juste là, sur  le bord du cœur.

Je sais que de ces séances  j’en reviens toujours.

Avec les lentilles de mes yeux   beaucoup plus claires.

Face aux  évènements de ma vie.

 

Ce soir mon âme je vais couper  tous les bruits extérieurs.

Je vais même essayer de couper ces pensées qui veulent créer interférence  , aucunement  en leurs refusant  l’entrée.

Mais en les laissant passer dans mon intérieur comme des nuages dans le ciel.

Et c’est souvent dans cet espace  vide qui finit par se créer entre elles .

C’est dans un petit temps suspendu.,qui se glisse  entre deux .

Quand elles ralentissent leur course.

Que  se   situe le point de notre rencontre .

C’est a cet instant  que se posent   juste sur le bord du cœur, les mots que tu as  a   m’offrir en cadeau.

Je les ressent mais je pense qu’il me faut donner toute  place au silence . pour vraiment les entendre.

Je sais qu’il me faut écouter.

La :juste au bord du cœur.

Ce qui monte des profondeurs?

Ou ce qui descends des hauteurs ? je ne saurais dire.

Car a ce moment tout se fond en un seul  espace.

Tout au long de ma vie je suis souvent passé a coté de tout ce que tu avais a me dire , des rendez-vous manqués sur le bord du cœur.

Je sentais bien en moi  un appel a écouter.

Un appel a cueillir ces présents offert.

Mais toujours trop pressée pour ralentir.

Oui trop pressée pour être complètement   a l’intérieur de  cet instant présent.

Tu me fais ressentir souvent par des frissons au cœur de  m’éloigner de certaines situations .

Trop souvent on dirait que  je deviens sourde d’oreilles et je reste là.

Alors c’est presque toujours  après coup que je  prends conscience  que tu étais là bien présente.

Mais me laissant dans une si entière liberté.

Liberté dans chacun de mes choix , dans chaque décision.

Toujours  dans un Accueil inconditionnel.

Tu me murmure  dans mon corps souvent de me reposer . mais je  ne ralentit pas assez pour entendre  vraiment ,   jusqu’au jour ou ma vie  devient incapable de me protéger  de  la maladie  qui frappe fortement ,et me conduit  indépendamment de la volonté a prendre du repos dans toutes les fibres de mon être.

Reposer mon corps , reposer ma tête, reposer mon esprit. , reposer mon cœur.

Je le dois.

Quand subitement je plonge dans un si grand mal d’être .

Aucunement par punition , non ma  vie  ne m’as pas  punit.

La VIE ne punit jamais.

J’en ai maintenant la certitude profonde.

Cette certitude  qui m’habite  fût elle-même un cheminement.

Tant je  suis partie  de loin: dans  une croyance  complètement opposée a  celle-ci.

La vie je sais qu’elle m’aime …j’y crois au plus  profond de mes  entrailles  indépendamment de tous les évènements difficiles vécus.

C’est même peut-être par ceux-ci que j’ai pris conscience de cet AMOUR si grand et si inconditionnel.

Car c’est au cœur de grandes blessures et déchirures que j’ai cherché de toutes mes forces  ma puissance suprême , c’est dans une détresse profonde  que je me suis finalement totalement abandonnée ,  c’est au fond d’une grande désespérance  qu’est né pour moi  mon espérance.

L’Amour m’ accueille au delà de tous mes faux pas et de toutes mes erreurs .

Pour l’AMOUR je ne suis aucunement bon ou méchant je suis une âme en apprentissage.

Cherchant simplement le chemin du retour vers  la maison .

Quelquefois perdue dans toutes les illusions.

Au plus profond de moi , je suis convaincue que l’AMOUR accueille tous et chacun ainsi.

Chaque âme  est née de    l’AMOUR.

Il l’accueille totalement.

Sans condition aucune.

Car chaque âme fait parti de cet AMOUR.

Mon âme ne me juge jamais , elle ne fait que m’aimer bien au-delà  de tous mes choix.

Je reconnait chaque fois  sa venue par un ressenti ou  par une toute petite voix qui me vient de l’intérieur.

Je cherche parfois qui me parle ainsi dans le bord du cœur est- ce la voix de mon éducation qui elle est   mélangée de nombreuses illusions .

Ou est-ce  cette toute petite voix  si douce  et paisible venant du profond de mon âme.

Pas toujours si facile d’en faire la différence.

Mais il y a certains repères…..

Si j’y entends de la peur.

Maintenant je sais que ce n’est pas la voix de mon âme.

Si dans les mots que j’entends il y a autre chose qu’ uniquement l’AMOUR.

Je sais maintenant que ce n’est pas la voix de mon âme.
Car la voix de mon âme ne  parle que  d’amour et de paix.

Elle me conduit sans cesse vers des rivages paisibles

Jeanne