A la dérive.

A La dérive

Nous sommes  là a ne pas être capable de se laisser partir.

Nous nous accrochons a un mirage.

Un fantôme.

Quand tout s’en vas a la dérive.

Nous sommes devenus deux vies   mises entre parenthèses.

J’en suis triste presque a en mourir.

Je suis dans un passé qui n’existe plus.

Je sais que je rame a contre-courant.

Je m’épuise a force de vouloir le faire revivre.

Je m’épuise a désirer un nous perdu.

Je sais bien que ceci est peine perdu.

Qu’il ne reviendras jamais plus.

J’en suis triste presque a en mourir.

 

Et pourtant je n’arrive pas  a vivre ce lâcher prise .

J’ai trop peur encore de faire souffrir.

Pourtant tu es a des kilomètres de moi.

Tout en étant juste là a mon côté.

Nous sommes seul tout  en étant deux.

Quelle solitude que celle-là.

 

Nous nous sommes perdus dans un entre deux.

Que nous n’avons pas su transformé.

Nous sommes quelque part Figé  entre le début et la fin.

Tu es parti depuis longtemps.

Ton cœur m’as quitté depuis des années.

Mais tu as une incapacité de vivre seul.

Alors tu reste tout en étant malheureux.

 

Et moi je m’efforce.

A ne pas lâcher prise sur ce qui n’existe plus.

Je suis incapable de quitter…

Pas par incapacité de vivre seule…

Car vivre seule j’ai appris

N’y par incapacité de vivre la rupture .

Ca aussi j’ai appris.

Mais par incapacité d’abandonner .

Je ne peut être celle qui quitte .

Je n’ai pas encore appris a quitter.

J’en suis triste a en mourir.

Car j’ai connu un jour la douleur d’être abandonner .

Même si je sais dans le fond du cœur et de l’âme .

Que ton cœur ne m’appartient plus.

Je suis parfaitement capable de me laisser tomber.

De m’oublier. de me lâcher.

Mais je suis complètement   incapable de te  quitter.

Donc je laisse notre bateau voguer ainsi a la dérive.

Jeanne

Publicités

10 réflexions sur “A la dérive.

  1. Ma chère Jeanne ….
    C’est émouvant de te lire …je comprends tellement …
    Tu connais un peu mon histoire…J’ai quitté mon mari après 30 ans de mariage…Nous vivions exactement la même situation que vous deux…
    Je trouve que tu l’exprimes si bien…
    Il a fallu que quelqu’un fasse le pas…Lui, ne vouait pas le faire …et moi, je n’en pouvais plus de vivre cette solitude…ce fut pire quand le dernier enfant a quitté la maison…C’est devenu tellement évident, cette solitude, cette absence qui gruge tous les jours …Cette attente d’attention du coeur, qui ne vient jamais…Et pour les deux, pour lui surtout, je suis partie…Il n’a pas essayé de me retenir, sauf le matin de mon déménagement…il a dit :  » Ça te tentes-tu de changer d’idée ?  » ….
    Le camion de déménagement était dans l’entrée….Pourquoi avait-il attendu ce matin-là…pourtant il m’avait vu faire mes boîtes et tout….
    Je lui ai répondu :  »’ Donne-moi une bonne raison de le faire  » ….
    Il n’a pas répondu, il a tourné les talons…..etc……..Voilà Jeanne…
    Je te redis tout ça….car je sais ce que traverses….
    J’ai prié…prié…prié…..Un jour Jeanne, tu trouveras la force, ou il trouvera la force, si tel est votre destin…..Courage….aie confiance ….!!!

    Je t’embrasse tendrement….
    Manouchka

  2. triste constat…. mais lucidité irréfutable…
    Il y a des décisions si difficile à prendre…. et ce n’est pas parce que nous ne savons pas ce qu’elles devraient être….
    Si triste de faire le constat que l’on a dérivé si loin l’un de l’autre….
    Pourtant… même quand l’amour n’y est plus.. on aime encore…. assez pour ne pas vouloir blesser…. mais est-ce vraiment rendre service ? Je ne saurais dire…..

    • Ce texte je l’ai écrit avec une partie de toutes les relations amoureuses de mon passé , pas seulement les miennes mais aussi toutes les relations qui avec le temps sont devenues souffrantes que j’ai vu autour de moi .
      donc ce n’est pas complètement une réalité du moment présent
      chaque fois même quand le sentiment amoureux n’y est plus j’ai toujours continuer a aimer comme tu le dit si bien kleaude aimer assez pour ne pas vouloir blesser .
      c’est encore aimer …
      Je crois que si cet amour nous avait quitté complètement , il serait facile de partir .
      Peut-être que ce que je doit apprendre a faire le deuil c,est de la forme de départ d’une relation accepter que la passion se transforme .
      Que le grand feu qui nous habite au départ devienne une flamme paisible.
      Il y a des choses qui ont changée depuis mes 17 primtemps , j’ai beaucoup appris mais il y a une chose que je n’ai pas apprise et c’ est de quitter , un jour un thérapeute m’as dit que c’était peut-être le travail d’une vie du moins de la mienne
      Il m’avait dit tu devras vivre des séparations jusqu’a ce que tu sois capable de les vivre ,,,,
      merci a tous pour vos commentaires ,,,,

  3. Quitter oui, pas facile qu’elle qu’en soit la situation … dépendamment des tempéraments … toute brisure dans la vie est souffrance avant … pendant … après … douce fin de journée Jeanne en toute amitié.

  4. Bonsoir Jeanne….

    Troublant ton écrit et troublant les commentaires….
    On ressent la déchirure…..

    J’ai quitter….difficile de faire le pas..mais quelques part c’est permettre un possible bonheur a tout les deux….. …puisque de toute évidence il est ailleurs….difficile de blesser….mais la déchirure de l’indifférence et la solitude a deux pour moi c’était invivable……..je sais pas jouer…je l’ai fait pour moi…je l’ai fait pour lui…

    Ton texte est chavirant…tu as comme toujours si bien tracer le chemin des ressentis..

    A bientot…
    Sorcière

  5. Bonsoir ma chère Jeanne , oufff as facile de quitter l’autre , ca demande de la force je ne sais que dire mais je comprend que le lâcher prise est le plus difficille , ma soeur as vécus la séparation le divorce de son premier mari ce fut très dur surtout que lui ne voulais pas , la chicane cela cause bien des déchirures …. Autant pour nous que pour les enfants , mais moi je trouverais cela dur moi aussi car je suis incapable de quitter mon conjoint à moins que lui ne voudrais plus de moi , nous avons une grande différence d’âge et cela entraîne des conflit comme dans tous les couples rien n’est facile , mais tu vois je t’admire de pouvoir en parler même au présent , j’ai connu bien des souffrance dans ma vie , j’aime mon conjoint mais il a toujours été très jaloux et possesif … avec tout ce que cela implique … Mais … Difficille pour moi d’en parler ici , j’ai appris à pardonné souvent … Mais … à quel prix ??? Voilè je ne suis pas bien placé pour parler , tes amies plus haut sont de bon conseil et comme dit Kleaude :
    Pourtant… même quand l’amour n’y est plus.. on aime encore…. assez pour ne pas vouloir blesser…. mais est-ce vraiment rendre service ?
    Et pourtant ma soeur me disais souvent aussi longtemps que on lâche pas prise on n,est malheureux je crois que c,est la dernière lecon de la vie le lâcher prise sur tout et sur tous ceux qu’on aiment , plus facile à dire que à faire je le sais que trop bien … Bonne-Chance ma petite soeur de coeur ❤
    Fais confiance à la vie , on na tous un chemin à suivre je crois et il n,est pas toujours facile je t,embrasse bien fort sincère amitié Gigi xox

  6. Moi, je suis fière de lire ces mots. Ça prouve que tu ne te laisses pas berner par l’illusion, le mirage, diverses raisons.

    Le plus beau cadeau que l’on peut s’offrir à soi-même, c’est l’amour! L’amour de soi, le respect de soi.

    Vouloir goûter le bonheur à chaque repas! Se délecter de ce délice, si doux en bouche…

    Grâce à toi, j’ai appris mes leçons, avec passion, avec raison, avec dévotion. Toujours s’aimer. Toujours aimer la vie et vouloir en profiter à chaque instant.

    Faire des choix et les assumer…

    On fait notre bonheur, on fait nos malheurs!

    Je t’aime petite maman xxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s